Science, technologie et pâte à crêpes

Spécial Chandeleur : de la crêpe virtuelle aux crêpes cosmisques, explorons aujourd’hui les relations sans grumeaux entre la science, la technologie et la pâte à crêpes.

Les scientifiques ont souvent beaucoup d’humour. Saviez-vous qu’il existe un projet coopératif européen de recherche appelé le CREPE, pour "Co-Operative Research on Environmental Problems in Europe"? Je vous épargne les détails mais le CREPE rassemble des organisations de la société civile et des universitaires pour renforcer la participation des ONG dans des projets de recherche coopérative pour une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Essayez de le placer dans la conversation au moment de la Chandeleur, entre deux bolées de cidre, et vous ferez un malheur. Surtout si vous en profitez pour rappeler les origines payennes et agricoles de la fête de la Chandeleur, célèbrée en France le 2 février. C’est en effet à cette période de l’année que les semailles d’hiver commençaient. On se servait de la farine excédentaire pour confectionner des crêpes, symbole de prospérité pour l’année à venir. Et puis surtout on en profitait pour faire la fête, parce qu’à l’époque les choix de distractions étaient limités. Aller observer les animaux sortir de leur terrier était aussi une activité populaire à cette période de l’année. Héritiers de cette tradition européenne de voyeurisme animalier, nos amis Nord-américains ne fêtent ainsi pas la Chandeleur mais "le jour de la marmotte" ou "Ground Hog Day", immortalisé dans le film "Un jour sans fin".

Mais revenons-en aux crêpes. L’histoire d’amour et d’humour entre le monde scientifique et les crêpes est fourrée de savoureux exemples. En voici donc un petit assortiment tout chaud sorti de la poële :

La crêpe virtuelle

De nombreux pays connaissent les crêpes, sous des formes et noms très divers, mais quand on parle de crêpes en France c’est souvent à la crêpe bretonne que l’on pense. Heureusement, grâce aux scientifiques du Centre de recherche Inria Rennes – Bretagne Atlantique, le prestige international de la krampouzh est en pleine expansion. La crêpe est l’héroïne d’une de leurs expériences à la fois utile et ludique: un outil de simulation pour améliorer la gestion du retour de force impliquant des liquides. Cette notion de retour de force est bien connue des "gamers" qui peuvent avec des joysticks adaptés ressentir par exemple les effets de la conduite d’un véhicule. Dans le cas de notre expérience crêpière il s’agit d’étudier l’interaction haptique avec des fluides, c’est à dire virtualiser le sens du toucher par rapport à différents types de liquides. On imagine les formidables applications possibles à l’univers du jeu vidéo pour gérer les environnement aquatiques par exemple – et là je pense très fort à Swampy le sympathique Alligator du jeu Where’s my water, sur Android et iOS. Mais ressentir des forces en interagissant avec des fluides virtuels cela peut aussi sauver des vies! La manipulation des crêpes apporte en effet stabilité et réalisme qui seront utiles dans des simulateurs médicaux – pour simuler la pression du sang - ou industriels – pour simuler des liquides dangereux. A toi donc, la crêpe, la patrie reconnaissante!

La recette des crêpes virtuelles sur le site de l’Inria : http://www.inria.fr/centre/rennes/actualites/confection-crepes-virtuelles

La crêpe stellaire

Attention! Si vous lancez trop haut votre crêpe pour la retourner, elle peut devenir une crêpe stellaire, à l’origine des sursauts gamma. C’est pour cela qu’ils évitent l’épreuve des crêpes lors des phases de sélection de Masterchef. L’incroyable Carole Rousseau a en effet déjà été exposée à une bonne dose de rayons gamma, comme nous l’indique son petit ton rêche… Mais qu’est-ce donc qu’une crêpe stellaire vous demandez-vous? Pour simplifier on va dire qu’une étoile si elle se rapproche trop d’un trou noir va être attirée et applatie, comme si elle passait sous un rouleau compresseur, et qu’elle va donc finir par prendre la forme d’une crêpe. En se rééloignant du trou noir elle va reprendre sa forme en rebondissant comme une balle de tennis qui viendrait de se faire rouler dessus par une voiture. En admettant qu’elle n’explose pas la balle de tennis, car notre étoile elle subit des ondes de choc jusqu’à une explosion thermonucléaire à sa surface qui fait monter sa température jusqu’au milliard de degrés et génère alors les fameux rayons gamma. Il est donc conseillé d’attendre 5 petites minutes avant d’étaller son Nutella. Un peu de patience vous permettra d’éviter les rayons gamma et aussi de ne pas dissocier l’huile du Nutella de ses délicieux autres ingrédients. Et de toute façon si vous voulez jouer au petit chimiste il est plus facile de laisser un pot de Nutella fermé pendant 6 heures sur le tableau de bord d’une voiture en plein cagnard (une vidéo à éviter si vous ignoriez qu’il y avait de l’huile dans le Nutella, ce qui ne m’empêchera pas d’en badigonner mes crêpes).

La crêpe télékinétique

Oui, il est aussi possible de faire des crêpes sans les mains, par la seule force de la pensée! Vous ne me croyez pas? Alors regardez cette démonstration édifiante de Pancake man, a.k.a "l’homme qui fait des crêpes". Ensuite filez vite en cuisine pour essayer. Bonne Chandeleur!

À propos de Séverine Godet

Attachée à la presse + accro aux nouvelles technos. Manager @ Burson-Marsteller i&e (Cegid, Criteo, SafeNet, Sungard Availability Services). #media #socialmedia Bloggeuse sur Tamala75.wordpress.com et podcasteuse sur LVDLT.com
Galerie | Cette entrée, publiée dans Animaux, Humour, innovation, LVDLT, Souvenirs du siècle passé, Technologie, est taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

4 réponses à Science, technologie et pâte à crêpes

  1. Mouf dit :

    +1 pour Pancake man, même si il prend ses petites mains pour casser les oeufs

  2. Pingback: LVDLT #15 – Steven et les Crêpes Papillons – - La Voix dans la TêteLa Voix dans la Tête

  3. Pingback: Science, technologie et pâte à crêpes | BLOG La faille spatio-temporelle de Tamala75 | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s