Je suis accro à Storify, c’est grave docteur ?

Malgré la découverte de techniques infaillibles pour gagner au Loto ou à l’Euromillions, je ne suis toujours pas tombée dans l’addiction aux jeux d’argent. Bon j’avoue, je n’ai rien gagné et mon billet de blog sur le sujet est en vérité un test SEO machiavélique pour voir l’impact du traitement du sujet « loto » sur le référencement de mon blog. Je vous partagerai bientôt les résultats, pour le moment plutôt intéressants sur le plan quantitatif (niark niark :)). Par contre je suis devenue accro à Storify, ce merveilleux outil de Storytelling, et ça, cela n’a pas de prix!

Storify c’est quoi?

C’est un outil d’aggrégation de contenus web sous forme de billets ou Stories qui rappellent furieusement des billets de blog, mais d’une simplicité évangélique à créer et surtout qui intègrent les flux des réseaux sociaux. Il suffit en effet d’un simple glisser-déposer pour collecter des informations du web, de Twitter, Facebook, Youtube notamment et en faire des histoires. Nous parlons là d’histoires au sens journalistique, Storify étant à la base un outil permettant de faire du « journalisme de réseaux sociaux. » On parle aussi de storytelling, une méthode utilisée en communication basée sur une structure narrative du discours qui s’apparente à celle des contes, des récits. Tiens ça tombe bien j’ai fait un « tweet compte rendu » d’un workshop sur le storytelling (organisé par Girlzinweb).

Storify est aussi un réseau social puisque vous pouvez vous abonner à des comptes à suivre, pour la plupart des comptes de media Anglo-saxons (Time, Mashable, CNBC, WSJ…) mais aussi de nombreux français, media (TV5Monde et TV5Mondeinfo, les infos régionales de FranceTelevisions, Les DNA (Dernières Nouvelles d’Alsace), Les Echos, MetroFrance,…) et institutionnels (notamment le Sénat ou encore le Centre Pompidou qui a compilé sur son compte Storify le livetweet de l’inauguration du nouveau Centrepompidou.fr le 4 octobre 2012).

Je précise que Storify est presque européen puisque l’un des cofondateurs est le Belge Xavier Damman, parti créer sa startup dans la Silicon Valley en 2010. Que l’autre fondateur, Burt Herman soit un ancien journaliste d’Associated Press et le fondateur du mouvement Hacks/Hackers (réseau qui réunit plus de 10 000 journalistes, designers et développeurs pour créer le futur du journalisme) vous expliquera aussi le succès de cet outil auprès des media, et aujourd’hui auprès de communicants et experts de tout poil.

Pourquoi c’est addictif Storify?

Le secret de cet outil donc c’est l’intégration de moteurs de recherche vers les principaux réseaux sociaux dans le menu d’édition des billets ou Story. Storify est accessible sur le web et en appli iPad, appli pour le moment un peu buggée, j’en veux pour preuve un magnifique livetweet NestléWater prisonnier de mon Ipad depuis le 11 septembre 2012, je peux le lire sur mon iPad en draft, mais impossible de le poster!

La simplicité d’utilisation est donc encore une fois la clé de l’adoption, et ce ne sont pas les fans de Pinterest qui me contrediront! Ma camarade @LnaFromParis du podcast #LVDLT avait osé ce parallèle entre Pinterest et Storify, sur le plan du web design « user friendly », dans l’épisode #23 du podcast :  La neverending Storify de Tamala. (preuve que j’étais déjà bien accro en juillet dernier!).

Je vous invite donc à me suivre sur Storify (j’y fais principalement des livetweets d’évènements) et surtout à adopter cet outil pour votre veille (en gardant vos Stories en mode draft/brouillon ou en les rendant publiques à la manière d’un outil de curation comme Scoop.it) mais aussi pour y poster vos contenus. Ce conseil est valable que vous soyez journaliste, ou expert ou marque ou tout simplement passionné d’un sujet. Après tout « everyone is now a reporter/nous sommes tous maintenant des journalistes » : à lire sur une story postée par l’équipe de Storify le 20 novembre 2012.

A propos Tamala75 aka Séverine Godet

Précédemment attachée à la presse, je suis aujourd'hui consultante en marketing des services et toujours accro aux nouvelles technos. Je suis aussi Responsable éditorial de Atout DSI, site et communauté pour les DSI qui se transforment.
Galerie | Cet article, publié dans Créations digitales, france, LVDLT, PR, Réseaux sociaux, social media, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Je suis accro à Storify, c’est grave docteur ?

  1. Ping : 7 techniques infaillibles pour gagner au Loto et à l’Euromillions | La faille spatio-temporelle de Tamala75

  2. Ping : Je suis accro à Storify, c’est grave docteur ? | BLOG La faille spatio-temporelle de Tamala75 | Scoop.it

  3. gilderic dit :

    Je ne suis pas encore sur Storify, mais je vais regarder ça de près…

  4. Ping : La bible du storytelling : « Jésus de Nazareth  par Paul Verhoven | «La faille spatio-temporelle de Tamala75

  5. Ping : La bible du storytelling : « Jésus de Nazareth  par Paul Verhoeven | «La faille spatio-temporelle de Tamala75

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s