BD « La petite mort » : probablement le meilleur cadeau pour naissance, hospitalisation, deuil

La petite mort, bande-dessinée de Davy Mourier

Davy Mourier (Golden Show, NerdZ, Karaté boy, etc…) est un génie du marketing. Pour sa nouvelle bande-dessinée « La petite mort » (août 2013, aux éditions Delcourt/ à ne pas confondre avec la tout aussi excellente BD autrichienne Kleiner Tod) il déploie avec intelligence tout l’arsenal des techniques de vente les plus avancées, associées aux réseaux sociaux, et à son arme secrète, la menace. Et ça marche.

Technique #1 : choisir un personnage mignon, kawaii comme disent nos amis japonais, en la personne de la mort, enfant, si trognonne avec ses grandes orbites vides et sa petite faux toute mimi. Prends-en de la graine Walt Disney ou sinon numérote tes abatis!

Technique #2 : introduire dans l’histoire le personnage du chat, roi des internets. Doubler l’effet avec des caméos (et même un chaméo) de luxe : Garfield, Mario Bros, Buzz Aldrin. Simon’s cat tu peux sortir par la chatière tout de suite, ta carrière est finie mon vieux.

Technique #3 : En donner plus au lecteur, pour le prix d’une bande-dessinée classique, avec l’intégration de bonus vidéos « making-of » en réalité augmentée, lisibles sur iOS ou Android avec l’application Layar. (Davy Mourier avait déjà testé l’extension des possibilités du média BD avec sa précédente BD « 50 Francs pour tout », intégrant un CDRom). Ainsi « La petite mort » garde cette odeur d’humus du papier imprimé, comme une odeur de terre fraichement retournée, tout en exhalant aussi l’air éthéré des interwebs, et c’est beau. Et là je ne vous ai même pas parlé du jeu vidéo en page 24. Oui, Davy a aussi intégré de la gamification avec un jeu gratuit développé par The Game Atelier (uniquement sur iPhone pour le moment). 80 niveaux. C’est ça la générosité. Mère Teresa tu peux pleurer.

La petite mort, le jeu vidéo

Technique #4 : les partenariats avec des grandes marques ou organisations internationales à qui on ne la raconte pas en matière de techniques marketing qui roxent du poney : Coca-Cola, Hello-Kitty, McDonald´s, Nintendo, le groupe Bel, Ferrero, la NASA. Bravo monsieur Mourier et félicitations au service juridique des Éditions Delcourt. Saul Goodman tu n’es qu’un petit joueur.

Technique #5 : une vraie histoire, avec un début, un milieu, une fin, un enjeu et une transformation. Du storytelling comme Hollywood n’en fait plus depuis Frank Capra. C’est émouvant. Et ça reste du Davy Mourier alors c’est pipi caca aussi. C’est à la fois gore et kawai, il faudrait un mot pour ça d’ailleurs. Ah bah y en a un en fait : le guro-kawaii. Et en vérité tout cela est bien. La bible a du mouron à se faire en tête des best-sellers internationaux.

Technique #666 : la menace donc, avec cet avertissement en 4ème de couverture « En prenant cet album, tu as enclenché un processus maléfique : si tu ne lis pas cette BD entièrement, tu auras un an de malheur. » La présence d’un pentacle en pages de garde rendant cette menace crédible, j’ai du m’exécuter et trépasser en caisse.

Depuis, mes zygomatiques ont rendu l’âme. Well played Mister Davy Mourier.

Avertissement aux lecteurs, en 4ème de couverture de la bande-dessinée « la petite mort »

A propos Tamala75 aka Séverine Godet

Précédemment attachée à la presse, je suis aujourd'hui consultante en marketing des services et toujours accro aux nouvelles technos. Je suis aussi Responsable éditorial de Atout DSI, site et communauté pour les DSI qui se transforment.
Galerie | Cet article, publié dans Humour, Littérature, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour BD « La petite mort » : probablement le meilleur cadeau pour naissance, hospitalisation, deuil

  1. Commentaire dit :

    « ta carrière et finie » :S

  2. Zuki dit :

    « La bible à du mouron à se faire »

  3. Grizix dit :

    Très sympa l’article, mais la moitié des liens sont foireux !

    • tamala75 dit :

      Cher lecteur, merci de ta vigilance. Du coup j’ai vérifié tous mes liens, et un seul était erroné, celui sur Kleiner Tod, je te remercie donc beaucoup car c’était bien dommage que la BD viennoise ne puisse pas être plus largement connue. A bientôt/ tschüss!

  4. Ping : "La petite mort" Davy Mourier | Suspends ton vol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s